Chanteuse prometteuse a  17 ans à peine, Cerise est connu pour ses collaborations avec le groupe Orange Yeti et le boulevard des artistes. L’artiste a récemment réalisé une reprise du hit « Take on me »  avec le chanteur JOB, projet produit par le boulevard des artistes afin de mettre en valeur le travail de 13 dessinateurs de bandes dessinées. Ce week-end elle fera son grand retour au Festival Pierres en Lumières accompagnée par de nombreux artistes.

Bonjour Cerise, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à tous, je m’appelle Cerise, j’ai 17 ans, je suis originaire de Normandie et je suis surtout chanteuse. Je chante depuis ma naissance, et compose mes propres musiques accompagnée de mon papa qui joue de la guitare ! J’ai déjà eu la chance de faire quelques scènes et j’ai des projets plein la tête !

Quels ont été tes premiers contacts avec la musique ?

Depuis que je suis petite mon papa me joue de la guitare, il a toujours écouté des groupes américains comme Foo Fighter, Pearl Jam ou encore Nirvana ! Même si mon style de musique s’éloigne complètement de ce style là, ça reste tout de même mes premières approches. 

 

Comment s’est fait ton apprentissage de la musique ?

Quand j’étais encore plus jeune, je me suis inscrite au conservatoire de ma ville, je voulais faire de la musique c’était sûr, mais au bout de deux ans j’ai arrêté car je ne m’y sentais pas vraiment à ma place. Si l’on se rapproche de mon apprentissage plus personnel, j’ai beaucoup été aidée par l’Arcade de Gravenchon, ils m’ont fait confiance et m’ont permis de faire et de découvrir plein de choses, je leur en suis très reconnaissante et les remercie beaucoup ! 

 

Et pour le chant ?

J’ai commencé en étant autodidacte, pour tout avouer je n’avais pas conscience de l’utilité de prendre des cours de chants.. Ce n’est qu’en 2019, à l’âge de 13 ans que j’ai pris mes premiers cours à la MJC de Bolbec avec Maïté Hédoux, puis un an plus tard je me suis tourné vers l’Arcade de Notre Dame de Gravenchon, et j’ai poursuivi avec Thomas Cramoisan, ça fait maintenant 3 ans que je prends des cours avec lui ! 

 

Qu’écoutais tu quand tu étais plus jeune ?

 

A 3/4 ans j’écoutais du Christophe Maé en boucle, j’adorais, c’est d’ailleurs le premier artiste qui a fait de moi une fan ! C’est quelque chose que ma nourrice de l’époque peut vous dire parce que je m’amusais à chanter devant son miroir… Puis après c’était la série télévisée Violetta qui m’a encore plus boosté à faire de la musique. Et vers mes 10 ans j’écoutais beaucoup le boysband « One Direction », ils m’ont d’ailleurs initié à la musique et la langue  anglaise, puis tout cela s’est élargi et je me suis tourné vers la musique pop et plutôt vers des artistes anglophones, je n’ai pas vraiment de références à donner car c’était vraiment très large. Il y a deux ans, j’écoutais beaucoup Amy Winehouse, et Michael Jackson, puis maintenant j’adore Lana Del Rey, qui m’inspire beaucoup depuis  quelques temps, et en ce moment c’est Taylor Swift qui est à fond dans mes oreilles ! 

Tu composes et écris tes chansons, comment procèdes tu pour la composition ?

Depuis que je compose et que j’écris, j’ai toujours utilisé des productions déjà toutes faites sur Youtube, mais en 2020, mon papa m’a appris quelques trucs à la guitare, cependant au bout d’un an et demi j’ai laissé ça de côté, même si ça m’a permis de pouvoir créer vraiment des choses 100% personnelles ! Pour en revenir à Youtube, grâce aux prods que je découvre, je trouve une mélodie, puis je pose mes paroles, et ensuite j’essaie de faire tout ça a cappella et parfois mon papa m’aide aussi !

 

Pourquoi avoir choisi l’anglais pour écrire tes chansons ?

J’ai choisi l’anglais car c’est une langue où je me sens plus libre et qui me permet à la fois de me protéger. Ce que je veux dire par là c’est que ça me permet de me dévoiler et de dévoiler mes sentiments sans que ce soit trop directement compris. C’est étrange car dès que j’ai une mélodie,je la chantonne en anglais et jamais en français, c’est devenu automatique. 

On t’a vu et entendu sur scène faire quelques reprises de chansons, qu’aimes tu chanter ?

La chanson que j’ai beaucoup reprise est vraiment « Back to Black » de Amy Winehouse, mais j’ai aussi chanté « Take On Me » de A-ha, « Woman » de Cat Power ou encore « Happier Than Ever » de Bilie Eilish, prochainement je devrais reprendre « Summertime Sadness » de Lana Del Rey.  J’essaie plusieurs choses en cover pour pousser mon esprit musical à s’ouvrir car j’ai tendance à rester dans ma bulle !

A quel moment et comment se sont passés tes premiers pas sur scène ?

Quand j’avais environ 11 ans, j’ai tenté de participer à l’émission de télé The Voice Kids, j’avais passé une audition. En arrivant sur le lieu de cette audition, je m’attendais à avoir devant moi que quelques personnes, pas plus de 5. Et quand je suis rentrée dans la salle, j’ai vu un public, il y avait une bonne centaine de personnes ! Ça m’a fait un choc, j’ai commencé à paniquer, je voulais rentrer chez moi, je pleurais, je voulais faire demi-tour. J’étais accompagnée de mon papa, et c’est lui qui m’a redonné confiance et m’a reboosté. J’étais jeune, je n’avais jamais pris de cours de chant, c’était l’aventure.  Ce jour-là, j’y suis allée devant cette centaine de personnes, et j’ai interprété « Casser la voix » de Patrick Bruel. Je ressens encore le stress que j’ai pu avoir  les dernières secondes avant de laisser sortir les premières notes, le coeur  battait très  fort. Je me souviens fixé du regard un point imaginaire et faire ce que je sais faire de mieux: chanter. 
C’était une belle expérience et je ne regrette absolument rien, car c’est peut-être ça qui a pu me permettre de faire ce que je fais aujourd’hui.

Quelles sont les scènes où nous aurions pu te voir depuis ?

 

Alors, je vais essayer de reprendre dans l’ordre chronologique. 
J’ai participé à la comédie musicale « Aux Bons Souvenirs » en collaboration avec l’Arcade, nous nous étions produits au Cinéma de Gravenchon. 
Ensuite en 2019, j’ai eu la chance de faire la première partie de Lou à l’Arcade, l’année 2020 était l’année de Covid donc il n’y a pas eu beaucoup de choses. 
En 2021, j’ai donné mon premier concert à l’Arcade, c’était très intimiste, il y avait une cinquantaine de personnes, c’était vraiment chouette ! 
Puis fin de cette même année j’ai participé à la comédie musicale du Roi Lion « La légende de Simba » avec l’Arcade, comédie créée par Amadou Koulibaly. 
En 2022, j’ai fait la première partie de Bro à l’Arcade également, et j’ai aussi fait la fête de la musique à gravenchon l’été dernier. En septembre, j’étais au Havre aux Halles du Fort de Tourneville également. 

 

Tu fais partie également d’une compagnie de danse, quel est ton rôle dans ce projet ?

Parallèlement à mes scènes artistiques personnelles, je fais aussi partie de la Compagnie Freyj’art, qui est une compagnie de danse, avec qui j’ai eu l’occasion de donner plusieurs spectacles, j’y chante car  je suis loin d’être une danseuse. Par exemple, nous faisons des spectacles notamment pour des Comités, des fêtes, des campings, nous avons également fait une tournée cet été, nous nous rendons dans des Ehpads, un casino etc..  Tout ça me permet d’explorer différents publics et chansons puisque ce sont des reprises que j’y fait. 

Tu seras présente le 13 mai au festival Pierres en Lumières qui aura lieu au Normandy, pourquoi avoir accepté cette invitation ?

Effectivement j’y serai présente à 17h ! J’ai accepté cette invitation car le projet m’a touché. Je ne connaissais pas du tout le lieu, ni son histoire ! 
Je trouve ça génial de pouvoir rénover ce théâtre qui j’espère retrouvera la lumière qu’il a pu avoir à l’époque ! Je suis fière de pouvoir y apporter quelque chose, c’est-à-dire ma musique ! J’espère aussi que les gens seront aussi touchés que moi par ce projet et que toute l’équipe qui est derrière réussira à récolter assez de fonds pour faire revivre ce théâtre ! Je soutiens ce projet ! 

Entretien réalisé par Grégory Constantin et mis en page par Louise Crausse.



 

Aimez et aidez le boulevard des artistes en un coup de pouce 

ARTICLES CONCERNANT CERISE

EVENEMENTS CONCERNANT CERISE

Concert Rythm n’ Wood au Normandy

8 mars à 19 h 00 min - 21 h 00 min

Soirée Hypnose/Magie avec Francky Pnose

13 mars à 20 h 00 min - 22 h 00 min

Vernissage Collectif LH Art District au Normandy

20 mars à 16 h 00 min - 31 mars à 16 h 00 min