martian'

Créé en 2012 autour du répertoire de l’ex-chanteur de MORPHéUS SBYM (dont ils font quelques reprises) Martial Florentiny et de Christian « Chapeau « Le Rallic guitariste coloriste et choriste à la force tranquille. La couleur est donnée par le parti pris des guitares folk et électriques. Bruno (qui jouait avec Martial dans MORPHéUS SBYM)est arrivé fin 2015 pour apporter une touche percussive et énergique à la formation. Nous avons voulu en savoir plus sur eux avec cet entretien…

Bonjour Martial peux tu te présenter ?

Je suis chanteur, mélodiste, guitariste rythmique, co-auteur/compositeur du groupe MARTIAN’

A quel âge as tu commencé la musique ?

J’ai commencé la musique à 28 ans

Quels étaient tes influences à l’époque et quels celles d’aujourd’hui ?

Dans les années 90 j’ai écouté beaucoup de choses très différentes : Tears for fears, U2, Des’ree, Cabrel, Souchon…

Peux tu nous parler de ta 1ère formation ?

En 1995 j’ai intégré le groupe Shaker en qualité de chanteur, mélodiste et parolier.

Le groupe était composé de musicien très affûtés : Anthony Pantaleo aux claviers, Arnaud Fernez à la guitare, François Jacob à la batterie, Philippe Dros à la basse. Le répertoire était une alternance de compos et de reprise. J’ai tout appris avec eux, amélioré mon jeu de guitare, trouvé des mélodies en plaquant des mots sur des instrumentaux tant funk que rock, découvrant ainsi les possibilités et les limites de ma voix.

Quelle fut ta première scène ?

Avec Shaker on a fait notre premier concert au Foyer du MontJoly en juin 95

Je ne me suis pas senti super à l’aise et ça s’est vu mais le 2ème concert fut beaucoup plus  encourageant et j’ai vraiment pris goût à la scène.

Quel a été ton parcours musicale avec la séparation du groupe Shaker ?

SHAKER a changé de nom après le départ d’ Arnaud et puis d’ Anthony. On s’est appelé Krescendo, Sam Sammagassi était à la guitare, avec moi qui commençait à être plus autonome, Jean-Yves Mendy au saxo, François Duval aux percus, ça groovait vraiment.

Le groupe s’est démembré après le déménagement de musiciens (Philippe Delporte qui avait remplacé François a la batterie et Jean Yves) sans batteur Philippe Dros quitta la farmation.

On s’est retrouvé à 3 alors on a changé de nom et j’ai pris beaucoup plus de place à la guitare dans ETADAM.

Puis ce fut la grande aventure MORPHÉUS SBYM (accronyme de nos prénoms) Stani Quetier à la guitare, Bruno Hérouard à la batterie, Yohann Hauguel à la basse, et le M pour Martial guitares et chant. De 2003 à 2012 :  concerts à l’étranger (en Macédoine) beaucoup de concerts, 2 disques (Tout-petits morceaux ,5 titres et Sans Cibles, 10 titres enregistrés studio Franklin par Florent Barbier) Jean-Jacques Levesque a remplacé Yohann à la basse en 2010.

2012 création de MARTIAN’

Donc depuis 2012 tu fais parti du Martian’ peux tu nous raconter l’histoire du groupe ?

En 2012, MARTIAN’ est né de la rencontre avec Christian Le Rallic (guitariste) lors d’un concert que je donnais en solo, il est venu me proposer une collaboration. Ça a marché très vite… On a donné de concerts en duo puis Bruno Hérouard (batteur de MORPHÉUS) nous a rejoint pour nous donner la touche percussive qui nous manquait grâce à ses pads (perçus électroniques). La formation actuelle compte quelques concerts à son actif sur les scènes locales et un album sorti en 2019

Comment décririez vous le groupe ?

Je nous décrirais comme maintenant 3 amis qui portent un projet musical avec un parti pris plutôt pop/folk avec une large palette éclectique. Le soucis de l’adéquation texte/ musique est permanent et chacun a sa place et son mot à dire.

Votre premier album « Première partie » est sorti cette année quels sont les thèmes abordés dans cet album ?

Les textes abordent des thèmes variés avec de l’humour, de l’ironie, de l’auto-dérision autour du quotidien, des amours compliquées ou terminées , de la société, de la religion…Le texte peut être profond sur des musiques légères sans restriction sur le style.

Ou l’avez-vous enregistré ?

Presque tout a été enregistré chez Bruno , un peu chez Nicolas Braconnier qui a fait des arrangements ( et la basse ) chez lui, et quelques unes chez moi  (des pistes témoins et la voix de François Bizet qui fait une voix off sur « Ta voix »)

Qui compose et qui écrit les textes ?

C’est souvent moi qui apporte paroles et musique mais parfois juste le texte et la mélodie sur des musiques de Christian. Il arrive aussi que Christian amène des chansons avec paroles et musique. Dans tous les cas chacun va y apporter sa touche pour être à l’aise sur le morceau

Vous serez vendredi 6 décembre à la Cave à Bière, quelles sont les autres scènes ou l’on peut vous rencontrer ?

Comme on joue principalement au Havre, des lieux comme le Bistrot, les Zazous,

Le Ferry Boat, le Poulailler, le Bastringue, le News,… nous ont déjà accueillis

Quels sont vos projets pour 2020 ?

Défendre le disque sur scène , sur des scènes plus grosses si possible.

Fournir de nouvelles chansons.

Pourquoi pas se remettre en studio (on a assez de morceaux pour faire 2 albums…)

 Pouvez-nous présenter 3 artistes de la région Havraise que vous appréciez ?

Martial répond : François Bizet auteur compositeur, comédien, metteur en scène et auteur de pièce de théâtre

Christian répond: Michel Lacaille comédien, artiste de rue (compagnie SDF)

Bruno répond : Ludovic Louis, musicien de jazz trompettiste, formé au JUPO. Accompagne Lenny Kravitz en studio et tournée.

A bientôt.  

Entretien réalisé par Grégory Constantin et Sana Zeggaï Novembre 2019

Aimez et aidez le boulevard des artistes en un coup de pouce 

ARTICLES CONCERNANT MARTIAN’

EVENEMENTS CONCERNANT MARTIAN’