Les Ancres Noires 2018-06-02T18:11:23+00:00

Project Description

Les Ancres Noires
Les Ancres NoiresCompagnie de Théâtre

Les Ancres Noires sont une association littéraire regroupant des lectrices et des lecteurs passionnés par les littératures noires et policières.

Afin de partager cette passion avec un public le plus large et le plus divers possible, l’association organise des manifestations ou événements tout au long de l’année dans l’agglomération du Havre, et particulièrement un festival au mois de juin : Polar à la Plage.

Ce site rend compte de son activité multiple.

Leye ADENLE
Lagos Lady
Édition Métaillé
Un jeune pigiste britannique part au Nigéria couvrir les élections. Il est vite dépassé par la vie nocturne de Lagos, un meurtre rituel et des forces de police plus qu’hostiles et ambiguës.
Portrait d’une grande ville africaine gangrenée : libéralisme, argent, corruption, anciennes mœurs rituelles. Les victimes sont des femmes protégées tant bien que mal par une nigériane elle-même entremetteuse, œil intérieur qui permet au jeune journaliste et au lecteur de démêler un vrai sac des
Peter GUTTRIDGE
Les hommes dépourvus de sentiments
Éditions Rouergue
L’une située en Angleterre et l’autre au Cambodge, les deux narrations s’alternent à chaque chapitre avec l’enquête d’une équipe de la police de Brighton et la quête inattendue d’un ancien commando d’élite qui fut amené à intervenir au cœur du système Khmer, à la tristement célèbre prison S-21 (entre 16000 et 20000 torturés et tués).
Gilchrist et Heap, duo de flics anglais atypique, va s’atteler à résoudre une affaire pas tout à fait banale qui va prendre une tournure inattendue. le sieur Rafferty ne serait pas seulement un cinglé, un collectionneur de squelettes. Sans surprise les deux récits vont finir par n’en faire qu’un après de multiples péripéties liées à des complicités entre certains personnages.
Tove ALSTERDAL
Dans le silence enterré
Editions du Rouergue
 A Kivikangas., en pleine campagne dans la zone frontière entre la Suède et la Finlande, une ex star du ski de fond suédoise, Lars-Erik Svanberg, est assassinée à coups de hache.
Katrine Hedstrand, journaliste suédoise vivant à Londres, doit revenir en toute hâte à Stockholm, au chevet de sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer et agonisante. Elle y apprend qu’un agent immobilier revient régulièrement à la charge afin d’acheter pour une somme énorme la vieille demeure dont sa mère a hérité à Kivikangas. Katrine découvre une ancienne migration, datant des années trente : certains jeunes hommes du coin partirent enthousiastes vers l’URSS en pleine ère Stalinienne pour construire le socialisme de leurs rêves. Que sont-ils devenus ? Aujourd’hui encore,    dans le silence de neige et de glace toutes les cendres de ces destins terribles ne sont pas retombée
 Johan THEORIN
Froid mortel
Le Livre de Poche
Avec Froid mortel, Johan Theorin change de registre, abandonnant le polar plus conventionnel et se tournant vers le thriller psychologique.
« Bienvenue chez les Barges » ou plutôt à la clinique Sainte- Barbe dont les patients sont sans doute les secrets les mieux gardés de Suède. Jan a quelques idées sur la question, et  tient à se faire embaucher par l’école voisine qui y est secrètement rattachée. Un tunnel relie les deux établissements.  Des secrets, il y n a jusqu’aux dernières pages…
Dans un presque huis-clos, qui grâce à de courts chapitres et une construction aérée, est certes pesant mais pas à l’extrême, ce thriller prend aux tripes, et vous accroche jusqu’à la fin. Le fou est celui qui croit la  connaître avant d’y arriver !
Franck BOUYSSE
Glaise
Édition La Manufacture des Livres
Août 1914,  au cœur du Cantal, les hommes valides sont mobi- lisés . Joseph, 15 ans, doit  s’occuper de la ferme familiale avec sa mère sa grand mère et Léonard, vieux voisin et ami. Un peu plus loin se trouve la ferme de Valette, homme violent, sournois et envieux, frustré de n’avoir pas été appelé pour combattre en raison d’une main atrophiée. De plus, il doit recueillir Hélène la femme de son frère  parti pour la guerre et sa fille Anna. Les deux femmes vont bouleverser l’apparent équilibre entre ces êtres et la vie de la montagne.
Si amour, secret de famille, et désirs de revanche jalonnent ce roman sur fond de Grande Guerre vécue  par les femmes, les enfants et les vieux, Glaise reste néanmoins  un roman des grands espaces
max obione
 Max OBIONE
Amin’s Blues
Éditions Horsain
De combats minables en combines foireuses, le boxeur poids lourd Amin Lodge, dit Le Courtaud, n’en finit plus de tomber dans le tréfonds de la mouise, de la dèche, de la débine… Existe-t-il un mot pour décrire sa descente aux enfers ? Certains soirs, possédé par une irrépressible pulsion de tuer, il court après son chanteur de blues fétiche qu’il rend inexplicablement responsable de son sort. Nad Burnsteen, la journaliste du Blues monthly stars de Chicago enquête… Noir, plus que noir : black !
Max Obione nous plonge au cœur du deep south au-dessus duquel plane la mémoire du désormais mythique Robert Johnson.
Hannelore CAYRE
La Daronne
Édition Métaillé
Une femme, la cinquantaine, par son travail d’interprète judiciaire, a l’occasion de devenir dealer.
Ça, c’est l’histoire et elle fonctionne très bien mais le plus de ce livre, c’est le ton, l’humour, pas toujours politiquement correct, sur des faits de société.
André BUCHER
Pays à vendre
 Éditions Sabine Wespieser
Détective privé et paysan, Nils Baker tente de concilier cette double activité dans une vallée perdue des Alpes de Haute Provence. Comme il tente de résister aux  investisseurs sans scrupules, aux mafieux de l’immobilier, au tourisme de masse, à la mondialisation qui s’annonce implacable. Y a-t-il encore une place aux idéaux libertaires de mai 68, à l’amour, l’honneur, l’amitié, aux collectivités joyeuses ? Ou la tragédie et la défaite sont-elles inéluctables ?
Réédition d’un polar paru en 1988 où d’emblée André Bucher affirme son style et son originalité : le sens de la nature et des personnages solidement campés.
Michel EMBARECK
Jim Morrison et le diable boiteux
Édition L’Archipel
Le nom de Gene Vincent est inséparable de son hit intemporel, « Be-Bop-A-Lula ». En 1968 les fans lui réclament encore et toujours d’incarner « L’archange du chaos » en dépit de sa jambe atrophiée après un accident de moto. Lui, aspire à chanter des ballades à Las Vegas. Quant à Jim Morrison, l’emblématique chanteur des Doors qui voue un culte sans bornes à son aîné, il rêve d’en terminer avec la musique pour renaître à Paris dans la peau d’un poète ou d’un cinéaste.
Défonces suicidaires, bisbilles avec la justice, soucis conjugaux seront le ciment de leur amitié nourrie d’alcool, de drogue, d’errance et de blues. Une dérive rythmée dans le roman par les commentaires d’un vieil animateur radio qui a vécu en direct cette époque bénie où le rock’n’roll était bien plus qu’une musique à danser.
Marie-Eve BOURASSA
Red light – Adieu Mignonne
Éditions VLB
Revenu blessé de la Grande guerre, opiomane, infirme et taciturne, l’ancien policier Eugène Duchamp se terre avec sa compagne Pei-Shan à l’étage d’une buanderie en plein cœur du quartier chinois de Montréal. Son quotidien sordide est chamboulé lorsqu’une jeune prostituée frappe à sa porte et le supplie de l’aider à retrouver son bébé, qu’on lui a volé. Fort réticent, Eugène accepte tout de même de mener l’enquête, qu’il espère facile à boucler. Mais c’est sans compter sur les mafias, qu’il trouve sur sa route à chaque coin de rues. On retrouve dans « Adieu Mignonne » tous les ingrédients d’un excellent polar : un personnage principal typique de la littérature noire, une intrigue superbement ficelée, une écriture fluide et parfois crue, une atmosphère aussi glauque que dans les meilleurs romans américains du début du XXe siècle
Hervé LECORRE
Prendre les chiens pour des loups
Édition Rivages Noirs
Franck 25 ans sort de prison, suite à un braquage commis avec son frère Fabien. Il espère que ce dernier sera là, mais c’est Jessica la petite amie de Fabien qui l’attend. Son frère est en Espagne pour affaires.  Franck va séjourner dans la famille de Jessica, une famille  peu ordinaire, une famille toxique. Le père est un escroc, la mère incarne la mauvaiseté, la fille Jessica est nymphomane, névrosée, droguée. La petite fille Rachel, solitaire, silencieuse est le seul personnage réellement attachant. Franck qui aspirait à  reprendre une vie normale est tombé dans un nid de vipères et entraîné dans des règlements de comptes et autres magouilles.
Il doit réagir…
C’est du pur roman noir. Tout au long du récit on frissonne, on sent la menace, la catastrophe imminente…
Franz BARTELT
Hôtel du Grand Cerf
Éditions du Seuil
L’hôtel du grand cerf à Reugny est tenu de mère en fille. Il a connu son heure de gloire  quand, il y a  près de 40 ans, une actrice de renom a été retrouvée assassinée. L’enquête avait conclu à un suicide. Depuis les propriétaires ont transformé la chambre où séjournait l’actrice en musée. Mais, quelques années plus tard, un meurtre est commis dans le village et apparait Vertigo Kulbertus  un inspecteur près de la retraite, personnage obèse et fier de l’être, farfelu, aux méthodes peu orthodoxes. Il va enquêter avec le jeune journaliste Nicolas Teque venu faire un documentaire sur cet évènement. Un roman policier dominé par l’humour,  la  poésie, des  personnages grotesques et touchants, inoubliables. Un beau cocktail pour un bon moment de lecture.
Michèle LESBRE
Inquiétude
Édition du Chemin de Fer
Comment tendre une histoire puissante à partir de fils ténus?
Un homme vit seul, reclus dans la grande ville. Des échos de chansons au loin, le pas de Barbara sur le pavé rythment ses nuits.  Barbara est sa voisine. Elle travaille dans un bar de nuit. Il l’observe obsessionnellement. Elle n’a plus l’âge d’une effeuilleuse mais il la trouve belle, de cette beauté fatiguée qui le bouleverse. Ce sont ces femmes-là qui l’émeuvent, des femmes au bord du naufrage. Celle-là semble vouloir résister mais il a deviné quelques indices d’une défaite imminente. Il n’en dort plus et s’est mis à la surveiller, surveiller l’heure de ses sorties, de ses retours, comme s’il s’attendait à sa disparition.
Benoit SEVERAC
Le chien Arabe
Éditions La Manufacture des Livres
L’auteur décide d’implanter son nouveau roman noir au cœur d’un quartier dit « sensible » au Nord de Toulouse – Les Izards. Un quartier comme tant d’autres qui entourent en général les grandes métropoles, un quartier où les pouvoirs publics ont baissé les bras et où les trafics sont légion. Depuis peu on y observe la montée inexorable de l’intégrisme religieux. Entre drogue et fanatisme, la guerre ne va pas tarder à éclater. Au centre, la population silencieuse : peur des représailles et soumission à la fatalité.
Le décor est planté
Mallock
Le principe de parcimonie
Édition Fleuve Noir
Dans cette cinquième enquête, Mallock va devoir affronter un psychopathe qui réunit tous les défauts de tous les monstres sanguinaires que le monde ait connu. C’est flippant, non ? Ajoutez à cela des pluies diluviennes qui transforment Paris en ville aquatique et vous aurez le décor complet.
Mallock nous livre un roman très riche et documenté en matière de technologies de l’investigation et en Histoire mais aussi très riche en émotions.
Jean-Hugues OPPEL
19 500 Dollars la tonne
Éditions La Manufacture des Livres
Qu’est-ce qui peut être commun entre une analyste de la CIA, un assassin professionnel, un cyberpirate et un trader sans scrupule ? On dit que l’argent fait tourner le monde et il se pourrait fort bien que ce soit vrai. On y apprend comment les banques travaillent avec notre argent (existe-t-il vraiment d’ailleurs ?)  Comment faire monter les cours des actions de certains groupes ? Comment influencer les cours des matières premières ou autres produits ?
Le roman est ancré dans l’actualité récente ce qui lui donne un aspect encore plus réel. Les personnages sont croqués de manière très réaliste. On se demande même s’ils ne sont pas inspirés de personnes qui existent vraiment…
Pascal MILLET
Morgane Mafia
Édition Locus Solus
Univers peuplé de fées et de gnomes. Histoire fantastique plus que policière qui met en scène des personnages du cycle breton.
Sortilèges et dragons entrent aussi en scène sans oublier… la mafia japonaise.
David HUMBERT
Karst
Éditions Liana Levi
Paul Kubler, un ancien du 36 quai des Orfèvres, est muté à Rouen, sa ville natale. Promu lieutenant de police, sa nouvelle affectation a pourtant tout l’air d’une sanction disciplinaire et ses premiers dossiers n’ont pas de quoi le faire vibrer.
Mais un matin, tout change : les robinets des Rouennais crachent soudain une eau rose pâle, puis vert fluo. Accident ? Vandalisme ? Vengeance ? C’est la question à laquelle Kubler est chargé de répondre. Ses recherches vont le conduire jusqu’à Melody Dornier « la princesse du karst ». Celle-ci l’entraînera dans les mystérieux sous-sols de craie de la région pour découvrir qui pollue les sources. Et qui les protège.
Suspense, ton alerte, sens du détail caractérisent ce premier roman qui se lit facilement.
Cay RADEMACHER
L’assassin des ruines
Éditions du Masque
Hambourg. 1947. Le cadavre d’une jeune fille nue est retrouvé dans la ville en ruines occupée par les Britanniques durant l’hiver le plus froid du siècle. Les réfugiés et les sans-logis vivent dans la promiscuité des bunkers de trous de cave et des baraques. Tout est rationné, le marché noir est florissant.
L’inspecteur Frank Stave, hanté par les souvenirs de sa femme décédée pendant la guerre et de son fils porté disparu, enquête. Dans cette période d’occupation, la population ne doit en aucun cas apprendre qu’un tueur menace la paix. Lothar Maschke, de la Brigade des mœurs, et McDonald,  lieutenant britannique, accompagnent l’inspecteur allemand pour élucider l’affaire. Quand d’autres morts sans identité sont découverts Stave traque l’assassin qui rôde sur les sentiers des ruines malgré sa propre douleur…
Un très bon livre. Le sort des sinistrés de Hambourg en 1947 ne peut pas laisser indifférent ! A lire absolument…
Sous la direction de Richard MIGNEAULT
Crimes au musée
Editions Belfond
Dix-huit nouvelles de grandes dames du noir, européennes et québécoises. Elles écrivent des polars et elles se sont réunies autour d’un thème séduisant : « le musée » comme lieu de tous les crimes.
Musée d’art moderne, d’histoire, d’anthropologie, de sciences, du tatouage, de cire… toutes les salles sont ouvertes, avec cette atmosphère feutrée, cette impression de calme, presque de recueillement générées par les lieux… Et pourtant, nous sommes déjà sur une scène de crime, les oeuvres en présence ont été témoins de la violence. Crime d’honneur, meurtre passionnel, vengeance, copie meurtrière d’un tableau ou petit meurtre sans conséquence…
L’occasion de découvrir des talents méconnus sur le vieux continent ! Et de retrouver avec plaisir des plumes bien connues.
Marc VILLARD
La fille des abattoirs
Édition Rivages/Noir
Dans l’Amérique ou dans l’Europe d’aujourd’hui, Marc Villard promène le lecteur en pays féminin. Les dix nouvelles du recueil racontent des destinées de femmes dans l’inframonde des toxicos, des voyous, des pornographes, ces bas fonds populaires à l’abandon. En arrière plan, les rythmes lancinants du jazz donnent aux récits une atmosphère singulière et nostalgique.
Femmes ambiguës, ni anges ni démons, emmêlées dans les fils du sordide, mises en scène avec la plume reconnaissable d’un  Marc Villard au meilleur de sa forme.
Dominique DELAHAYE
Bombe
Éditions La Manufacture des Livres
Roman choral se déroulant à Lyon sur une journée pendant la période de la fête des lumières.
Greg, graffeur en colère est victime d’une agression le soir du 4 décembre, et ce n’est pour lui que le début d’une journée très longue entre violences et quiproquos.
L’histoire est bien rythmée de sorte qu’il n’y a pas de longueur, c’est très fluide et les personnages de cette histoire, issus de milieux différents reflètent parfaitement notre société et ses dérives.

ARTICLES CONCERNANT Les Ancres Noires

EVENEMENTS CONCERNANT Les Ancres Noires