Bernard Gerbi2018-10-04T22:55:31+00:00

Project Description

 Bernard Gerbi
Bernard Gerbi Photographe

Notre monde m’émerveille et ma sensibilité est sollicitée à chaque instant.
La photographie m’offre l’opportunité de capter l’essence de ces rencontres avec le monde, sa beauté et ses insolites.
Ce sont des petits bouts de cette magie que je partage en tentant de vous emmener le plus précisément possible au cœur de mes émotions…

La nature est la vie, tous les artistes sont des êtres restés enfants et ont gardés cette naïveté qui leur permet de s’ébahir devant toutes ces richesses qu’elle leur offre, devant la vie.

Tous les Artistes veulent garder cette liberté d’expression, ce langage qui leur est personnel et qui ne se traduit pas par des mots, des idées, des réflexions, mais juste une « transmission de sens » à l’instar d’une « transmission de pensée » juste pour vous émouvoir avec une sorte de réaction cutanée.

Dans mon travail (pourquoi dit-on « travail » !? j’explore plusieurs thèmes que j’ai groupés en 6 thèmes racine.

  • Abstraction de matière
  • Et si la pluie était ma muse
  • Nature mère, être suprême
  • La Lumière transmission de vie
  • Évènements
  • Le port et la rouille

Abstraction de matière
Au cœur de la matière, pas de grands plans, pas de grands et beaux paysages, je cherche à vous garder embrassé dans mon petit monde au plus près de mes sensations.

 Voir l’album « Abstraction de matière » 

Et… si la pluie était ma muse !
Elle s’acoquine avec le vent,
crée une vision diffuse
qui me plonge dans une sorte de sage folie
où la réalité finalement
n’a d’intérêt que celui porté par l’artiste fou
dont la volonté est de t’inciter à te laisser porter par la poésie que son regard à transposé dans ce flou que ses photos te proposent.
Merci ma muse,
la pluie…merci

Une photo « de pluie » c’est une opération commando pour laquelle quelques éléments doivent être réunis.
La pluie dont le débit, la force, l’orientation doivent être propices.

Le véhicule doit se déplacer en direction de l’objectif, car c’est le déplacement qui génère de beaux mouvements sur l’image.
L’appareil photo doit être préréglé bien sûr, et la mise au point doit se faire en manuel.
Sans oublier qu’il faut se déplacer sans les essuie-glaces.
Je vous l’avais dit… une opération commando !

ok ok je m’arrête, même si quand je ne roule pas je suis moins « enrobé  » dans mon monde, le bruit de la pluie sur ma cloche n’est pas là pour me permettre de m’emmitoufler dans le silence confidentiel de mes pensées.

Voir l’album  » Et… si la pluie était ma muse ! »


La nature est la vie,
La nature est la vie, tous les artistes sont des êtres restés enfants et ont gardés cette naïveté qui leur permet de s’ébahir devant toutes ces richesses que la nature leur offre, devant la vie.

Voir l’album « La nature est la vie »

La Lumière transmission de vie
Parce que dans la nuit grise et froide il y a toujours un chemin de lumière chaude pour nous guider, il suffit de suivre ce chemin et de garder confiance !
Il faut juste avancer…!

Voir l’album  » Lumière transmission de vie »

Évènements
Parce que notre vie est jalonnée d’évènements qui nous touchent et quand on a la chance d’avoir un appareil de photo sous la main et que l’on sait ‘un peu’ s’en servir, le plaisir est d’essayer de faire participer ‘les amis’ à nos bons moments.

Voir l’album « Évènements »

Le port et la rouille
Ah le monde de la mer ! Un milieu qui m’impressionne, qui me fascine et qui me fait peur.
Je serais bien incapable de monter sur un de ces bateaux de pêche ne serais-ce qu’à quai ! Alors en mer ! je n’imagine même pas !
Et pourtant, je suis attiré… les bateaux colorés et les matériels tout marqués par le dur travail des pêcheurs. Les marques de rouilles ne sont que les traces de leur vie !
Et je ne parle pas du matériel qui ne sert plus, la rouille, toujours la rouille, les coquillages qui n’ont pas manqué de prendre possession de toutes les surfaces qui viennent leur rendre visite dans leur milieu aqueux !

Titres de quelques-unes de mes photos sur ce thème

  • rouille mon amie, laisse le soleil sécher tes larmes…
  • la rouille lutte, mais le marin est fort !
  • En marine de pêche, la rouille est tellement présente qu’elle se croit chez elle et partage tout avec ses compères…
  • presque autant oxydé que mon cerveau actuellement !!
    Nous avons sous nos pieds une beauté que seuls ceux qui s’arrêtent peuvent contempler.
    S’arrêter, prendre le temps, observer, admirer…
  • la rouille prend des allures de grande dame quand elle a élu domicile sur un de nos dinosaures portuaires.
  • La mer se réchauffe au contact de la terre, mais le métal est conducteur, après avoir tant et tant été maltraitée la barrière de métal qui est là pour empêcher la mer de manger la terre se trouve à son tour mangeuse.
    dents de la mer

ARTICLES CONCERNANT Bernard Gerbi

EVENEMENTS CONCERNANT Bernard Gerbi