Avez-vous déjà entendu parler de Quentin DMR ? Ce photographe plasticien vit aujourd’hui à Montpellier et expose ses créations un peu partout en France. De passage à Bolbec en mars prochain, vous aurez l’occasion de voir son exposition. J’ai eu l’occasion de rencontrer Quentin en juin dernier le temps de lui poser quelques questions et de découvrir l’artiste.

Bonjour Quentin, pourrais-tu te présenter ?

Je suis Quentin DMR, photographe plasticien originaire de Normandie, je vis maintenant à Montpellier.

Peux-tu nous expliquer ce qu’est l’art urbain ?

L’art urbain, comme le nom le dis, c’est de l’art dans la rue, mais c’est d’abord pour les artistes, un immense terrain de jeu, légal ou pas, chacun s’approprie à sa manière les différents murs situés dans les villes. C’est gratuit et accessible à tous, et ça fait découvrir l’art à n’importe qui…

Vis-tu aujourd’hui de ton art ?

C’est toujours difficile de vivre de son art, mais je fais tout pour ! Pour l’instant, on dira que je survis 😉

Quelle peut être ta clientèle ?

Je n’ai pas de clientèle type, mon travail peut plaire à tout le monde. Ça ne parle certainement pas aux enfants, mais peut-être dans le futur.

Quelles sont tes techniques de travail ?

Alors j’ai plusieurs techniques de travail, je fais des fresques murales à base de colle et papier (ou autre support), tout dépend du lieu et du budget. Pour les tableaux, je travaille le bois, papier photo, plastique, forex, pvs, acier métal (le coté plasticien est vraiment présent dans mon travail).

Comment t’organises-tu pour la préparation d’une exposition ?

Je réfléchis au thème de l’exposition, je fais beaucoup de recherches, généralement je bosse 3-4 mois en amont, je fais beaucoup de dessin pour mettre en place le relief de chaque tableau. Que le design soit intéressant visuellement.  C’est la partie la plus stressante de la mise en place de l’exposition « ne pas trouver l’idée qui fera la différence ». Le thème de ma dernière expo a démarré par une rencontre d’un homme dans un bar a New-York.

D’où vient cette passion ?

Elle doit venir de mon papa, qui était toujours en train de faire des photos… Un coté un peu agaçant sur le moment mais que l’on apprécie beaucoup avec le recul.

Un artiste en particulier t’a t-il inspiré ?

Pas tellement, j’ai plus été inspiré par l’art en général et à la sensation unique que l’on peut donner aux gens, comme Royal de Luxe le fait parfaitement par exemple.

Quel a été l’élément ou la rencontre qui a permis l’éclosion de l’artiste que tu es aujourd’hui ?

C’était en Nouvelle-Zélande où j’ai mis en place un projet artistique via le projet « Inside Out » de l’artiste JR. J’ai adoré faire ça et j’ai ressentis comme une émotion unique, que l’on a envie de reproduire le plus souvent possible.

Peux-tu nous parler de ta prochaine exposition qui aura lieu dans la galerie Agnès B à Montpellier ?

Je n’ai pas encore réfléchis pour le moment. Mais je pense faire une petite rétrospective de mon travail. Je sors d’une grosse préparation d’exposition à la galerie Artistik Rezo à Paris.

Quels sont les lieux où l’on a pu ou l’on peut voir exposées tes oeuvres ?
Station F Paris (permanent)
      Musée Art 42 Paris (permanent)
      Artistik Rezo Paris
      ICART Paris
      Chai du Terral Saint Jean de Védas
      Galerie Le Barak Montpellier
      K-live festival d’art urbain Sète
      Art Station Montpellier
      ZAT Montpellier
      La galerie éphémère Villeneuve les maguelones
      Taverne Gutenberg Lyon

Quel est le lieu d’exposition dont tu es le plus fier ?

Je suis fier de tous les endroits dans lesquels j’ai exposé, chaque endroit avait une signification dans l’évolution de mon travail. Que ce soit à Montpellier, Lyon ou Paris. Après, le fait de rentrer dans un musée comme ART42 à Paris a encore une autre signification… être exposé au coté des plus grands (Banksy, momo, jeff Aerosol, Obey) est vraiment gratifiant.

Un lieu où tu rêverais d’y voir une de tes créations ?

Je pense qu’un grand mur au Havre aurait pour moi une vraie signification, car c’est ici que tout a commencé, que j’ai eu mes premières inspirations, mes références, etc…

Quel serait ton rêve le plus fou en tant qu’artiste ? 

Mon rève le plus fou serait de pouvoir vivre et voyager grâce à mon art. Et avoir la chance de montrer mon travail au plus grand nombre.

Tu ne vis plus au Havre depuis longtemps déjà mais tu y reviens régulièrement, quel est ton attachement pour la ville ?

Je prends toujours autant de plaisir à venir au Havre, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai voulu y préparer mon exposition pour Paris. Je suis très attaché, ma famille est là-bas ainsi que mes amis de longue date… C’est vraiment important de revenir ici.

Exposeras-tu un jour au Havre ?

 Je l’espère vraiment… Ma famille et mes amis n’ont pas vraiment vu mon travail à part via Instagram ou Facebook mais en vrai c’est complètement différent. Ca serait très important pour moi…

Quelle est pour toi la définition du mot « artiste » ?

Sincèrement, je ne sais pas, j’ai du mal à dire que je suis artiste… peut être que c’est quelqu’un qui crée, comme un artisan qui laisse place à son imagination, quelqu’un qui grâce à son travail peut faire rêver des gens, faire passer un message singulier..

Quels sont les 3 artistes que tu souhaites nous présenter ?

Alors MEDINE, que tout le monde connait, mais c’est important pour moi, c’est quelqu’un que je respecte énormément par ses choix de carrière et par son indépendance, j’inclus aussi aussi toute la Team de Din Records qui font un travail singulier et magnifique.
      RATUR, qui pour moi est un excellent peintre comme rarement nous pouvons trouver
      TEUTHIS que je ne connais pas, mais j’admire aussi son travail de détail..
      Il y a une réelle bonne vague artistique au Havre qui à mon gout n’est pas du tout mis en avant par l’ensemble de la ville, c’est une vraie richesse culturelle… Dommage pour Le Havre j’ai envie de dire…

Entretien réalisé par Grégory Constantin, Mai 2018

Aimez et aidez le boulevard des artistes en un coup de pouce 

ARTICLES CONCERNANT QUENTIN DMR

EVENEMENTS CONCERNANT QUENTIN DMR

2018-10-03T14:44:32+00:00