laury picard

Laury Picard est quasi incontournable dans le rock havrais. Bassiste du groupe de punk rock Drunk Sincerity, qui vient de fêter ses 20 ans, Laury est né au coeur de la scène rock locale et c’est tout naturellement qu’il a créé Rock in Le Havre qui répertorie les archives du rock havrais des années 50 à aujourd’hui.  Apprenons maintenant à le connaître.

Bonjour Laury peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Laury, j’ai 41 ans, je suis graphiste … et je fais de la musique depuis tout petit ! Haha !
Tombé dans la marmite dès ma naissance ! J’ai eu la chance d’avoir des parents qui ont fait partie de la scène rock locale havraise. J’ai grandi dans ce milieu. Une chance !

Tu seras avec ton groupe « Drunk Sincerity » en concert à l’arcade le 20 Octobre. Peux-tu nous présenter le groupe ainsi que vos projets pour les mois à venir ?

Drunk Sincerity est un groupe de punk qui vient de fêter ses 20 ans d’existence.
Composé à l’origine de Bouboul (chant/guitare), Erwan (guitare), moi à la basse. Mickey (batterie) nous a rejoint en 2012 ainsi que Kammel cet été.

D’où vient le nom “Drunk Sincerity” ?

C’est une histoire de chemins croisés. Je venais de partir des Backsliders. Le groupe de Bouboul, Guttersnipes, venait de se séparer. Et Loïk, un pote batteur commun à Bouboul et moi, cherchait à faire un nouveau groupe. On a eu envie de jouer ensemble et faire essentiellement des reprises du groupe de punk américain « Bad Religion ». Après quelques répètes, on s’est vite aperçu que nous préférions composer.
Le groupe de reprises n’a finalement jamais vu le jour. Nous avons tout de même rendu hommage aux « Bad Religion » en baptisant notre groupe « Drunk Sincerity » qui est l’un des titres de l’album The Gray Race. Erwan nous a rejoint très vite par la suite.
Loïk nous a quitté en 2014. J’en profite pour lui rendre hommage au nom du groupe.
On pense très souvent à lui quand nous sommes sur scène.

Le groupe a fêté ses 20 ans cette année, la formation est restée sensiblement la même depuis sa création. Quel est le secret pour durer ?

Le groupe n’a jamais vraiment changé, il n’y a pas vraiment de secret. La recette de cette longévité tient sûrement au fait qu’il n’y a pas de leader dans le groupe et que l’on a toujours travaillé les musiques et les paroles ensemble.

Vous le définissez comme une formation de Punk. Peux-tu justement nous expliquer ce qu’est le Punk ?

Je ne suis sûrement pas la bonne personne du groupe à qui il aurait fallu poser la question mais selon moi cela tient du contenu des textes qui sont toujours écrits par Bouboul et sont, la plupart du temps, engagés politiquement, bien qu’il arrive parfois au groupe d’aborder des thèmes plus privés comme des histoires de coeurs.

Vous avez fait le choix de chanter en Anglais ou est-ce le Punk qui l’impose ?

C’est un choix comme l’ont fait beaucoup de groupes Français ou Havrais, mais j’avouerai qu’il est plus facile d’écrire en Anglais qu’en Français.

Tu es le bassiste du groupe mais tu es un touche à tout. Quels sont les autres instruments que tu connais et dont tu aimes jouer ?

Mon premier amour, c’est la batterie, que j’ai pratiquée dès l’âge de 5 ou 6 ans. J’ai ensuite rapidement appris à jouer de la guitare et vers l’âge de 15 ans je me suis mis à la basse. Mais si je dois faire un choix lors de boeufs ou de soirées entre amis ma préférence va toujours vers la batterie.

Justement, en parlant de batterie tu es depuis quelque temps le batteur du groupe Génération 2.

J’ai rencontré Criquet et Cloclo de Génération par le biais de Rock in Le Havre. Ils font partie des précurseurs de la scène rock havraise des années 60.
Un jour, j’apprend par l’un d’eux  Max, le batteur et fondateur du groupe, est gravement malade. Je propose de le remplacer afin qu’il se focalise sur sa rémission et aussi que le groupe puisse continuer de se produire. On croise tous les doigts qu’un jour, Max puisse revenir derrière sa batterie au sein de Génération 2.
On peut nous voir régulièrement jouer au Bureau (Halles Centrales au Havre) et le 27 octobre prochain au Magic Mirrors pour le concert “Chante avec LOU”.

Ou pouvons nous, nous procurer les places du concerts”Chante avec Lou” ?

Elles sont disponibles à la vente à la Papeterie Centrale, la Papeterie Neveu et en contactant l’association via leur site internet www.associationdanseaveclou.com

Laissons la casquette du musicien et passons à celle de l’archiviste, tu as créé le site « Rock in Le Havre », site que les amoureux du rock havrais connaissent certainement. Il référence tous les groupes de rock existants ou ayant existé au Havre, d’où t’es venues cette passion et cette idée ?

L’idée de base du projet de Rock in Le Havre était de recenser et collecter les archives du rock havrais, pour le diffuser sur un compte facebook, et finalement j’ai commencé à référencer tous les groupes Havrais et créer le site que vous pouvez découvrir aujourd’hui. Je répertorie les groupes par paliers de 10 ans, la nouvelle année qui vient d’intégrer le site est donc celle de 2008.

Depuis combien de temps le site existe-t-il ? Et aujourd’hui, arrives-tu encore à trouver des trésors ?

Le site existe depuis 2012 et comme n’importe quel archiviste il peut arriver que je sois des semaines sans rien trouver et d’un coup dénicher ou bien même recevoir des documents divers comme des tickets de concerts, des photos ou bien même des VHS de concerts.  

Grand collectionneur de vinyles, lequel manque à ta collection ?

Bien trop mais la pièce la plus recherchée c’est le 1er 45 tours d’OX.
Pour Rock in Le Havre, je tente de réunir un large fonds d’archives audio.

Quelle est ta plus grande fierté ?

Ce sont les messages que je reçois, tous ces gens qui s’intéressent à mon projet, il y en a certains qui s’étonnent même que je sois seul derrière tout ça. Mais du côté archive ce qui me rend le plus fière c’est d’avoir récupéré l’article de presse avec l’affiche du 1er concert Rock au Havre datant du 4 novembre 1958, c’était pour le concert de Bill Haley, j’ai même pu récupérer le compte rendu du concert.

Quel est ton premier souvenir de concert ?

Mon 1er souvenir ?! C’est difficile à dire car étant petit le concert était synonyme de retrouvailles avec mon cousin Willy où nous jouions au foot avec des canettes de bières à la salle Franklin par exemple et nous ne nous préoccupions absolument pas de qui était sur scène. Mais si j’ai un événement qui revient en premier à ma mémoire c’est lors des concerts organisés par mon père Dominique Picard (et mon oncle Patrice). Les groupes anglais venaient dormir à la maison. J’avais 5-6 ans !

L’artiste ou le groupe havrais avec lequel tu aurais rêvé de travailler ou rencontrer ?

J’aurais rêvé de rencontrer Guy George Gremy guitariste de Little Bob Story, aux dernières nouvelles il vivrait à Nice, j’ai bien tenté de le contacter à plusieurs occasions mais sans succès.

Tu évoques Little Bob, tu as récemment collaboré avec l’icône du Rock au Havre, peux tu nous parler de ce travail et de l’artiste que tu connais depuis très longtemps déjà ?

Un jour, au détour d’une discussion avec Bob à propos de Rock in Le Havre, il m’a proposé de faire la pochette du best of de Little Bob (ndlr : HIGH TIMES 76-88 – sorti en mars 2018). J’ai accepté sans hésiter ! Ensuite, j’ai eu la chance de retravailler avec lui pour le nouvel album de Little Bob Blues Bastards “New Day Coming”, sorti en juin 2018. Et je m’occupe aussi de ses réseaux sociaux. C’est un bonheur de travailler avec lui (et Mimie, son incroyable femme). J’apprends beaucoup à ses côtés. C’est un mec entier et généreux dans tous les sens du terme. Là aussi, j’ai beaucoup de chance.

La dernière question, peux-tu nous proposer 3 artistes de la région havraise que tu apprécies ?

En tout premier je dirais Maximilien Picard (aucun lien de parenté, haha !!) avec qui j’ai commencé la musique à 17-18 ans. On avait un groupe WISEMEN.
En deuxième, évidement, François Lebas, lui et mon oncle ont fait de moi le musicien que je suis. Et pour terminer Frandol que j’aime tout simplement beaucoup.

Entretien réalisé par Grégory Constantin, Octobre 2018

Aimez et aidez le boulevard des artistes en un coup de pouce 

ARTICLES CONCERNANT LAURY PICARD

EVENEMENTS CONCERNANT LAURY PICARD

2018-10-14T12:48:18+00:00