S.W.A.N « Song Without A Name » est un groupe de 4 musiciens Havrais ; bien que formé depuis peu, il a su s’imposer sur la scène de la région Havraise par ses nombreux concerts et un 1er album sorti il y a deux mois. Julien le chanteur, guitariste et compositeur du groupe a bien voulu répondre à mes questions.

Bonjour Julien, peux-tu nous parler de l’histoire de ton jeune groupe ?

Bonjour, SWAN a été constitué à la suite de la dissolution du groupe Nash en 2016, suite au départ du chanteur principal qui a quitté le groupe pour des raisons familiales. En est resté Michael Picard à la Basse, Vincent Levavasseur à la batterie et ma personne, Julien Denis, au chant et à la guitare.

Dans le but d’enrichir les compositions nous avons décidés, assez rapidement, « d’engager » un guitariste soliste. Notre choix a été d’intégrer Frédéric Menuisement.

Nous étions un groupe, et nous le sommes toujours, qui jouait beaucoup (une date par semaine en moyenne), or, ce n’est toujours pas simple de concilier, travail, vie de famille et la musique, c’est pourquoi Frédéric et Michael nous ont quittés depuis.

A présent, C’est Jean Jacques Deplaix qui officie à la basse pour notre grand plaisir !

Après plusieurs auditions de guitaristes solistes non concluantes est arrivé Jean Jubert qui est réellement dans la fibre que nous avions décidé au tout début de SWAN.

Nous avons, avec cette formation, trouvé un vrai équilibre que l’on ressent sur scène.

Quel genre de musique proposez-vous ?

Notre style de musique est résolument rock, Même si on s’autorise quelques écarts, je pense au titre Exil sur notre album qui est totalement différent du reste avec un riff de basse inspiré de la Bossa Nova et un jeu au cajon en remplacement de la batterie.

C’est pourquoi cet album est vraiment bien nuancé, entre gros riffs et ballades.

Jouez-vous des reprises de standards ? Quels sont les morceaux que vous proposez ?

En tant que fan des Foo Fighters, nous ne pouvions pas faire sans, nous proposons donc 4 morceaux de ce groupe mythique. Ensuite, nous reprenons des classiques Rock comme « Tie your mother Down » de Queen ou encore « Pinball Wizard » de The Who.

Vous avez sorti un album il y a deux mois intitulé « Dancing with the Devil knight », qui s’est chargé de l’écriture et de la composition musicale?

Les textes ont été écrits par Vincent Levavasseur et les musiques composées de prime abord par moi, Sauf le titre « Dancing with the devil knight » qui a été composé par Frederic Menuisement, je dis de prime abord précédemment car j’apporte la ligne de chant et les accords principaux ensuite on peaufine ensemble durant les répétitions.

Le prochain album sera composé par l’ensemble du groupe et je pense qu’il se voudra résolument plus Rock.

Avez-vous des morceaux prééminent dans cet album ?

Oui je pense en particulier au titre « Show is my life » à qui on a voulu donner une couleur à la Bowie, autre artiste que nous affectionnons particulièrement.

Vous avez réalisé un album concept pourquoi avoir choisi le mythe de Faust comme sujet principal?

L’idée originale vient de Vincent qui avait ce projet bien avant la genèse de SWAN, Nous avons toujours en tête de pouvoir créer un film issu de cet album. Vincent a pour film fétiche « Phantom of the Paradise » de Brian DePalma, on peut trouver quelques similitudes entre ce film et notre album.

As-tu une chanson qui te tiens particulièrement à cœur sur cet album ?

Oui, le seul titre dont j’ai écrit les paroles et la musique. Il s’agit de « This Hero ». C’est un Hommage à mon père malheureusement disparu en 2012, En refrain de cette chanson on peut entendre : «My father this hero, look in the eyes so sweet », en français « mon père ce héros au regard si doux », C’est le premier ver du poème « Après la bataille » de Victor Hugo que mon père aimait bien partager.

Tu composes les musiques du groupe, quelles sont tes sources d’inspirations ?

Comme je le disais précédemment je suis fan des Foo Fighters donc j’essaie de m’approcher au maximum des structures de Dave Grohl et du son de son groupe, après j’ai toutes sortes d’influences musicales, de Queen en passant par Newton Faulkner ou encore des poètes comme Thomas Fersen me touchent beaucoup.

Vincent écrit vos textes quels sont les sujets qu’il aime aborder ?

 

Il n’a pas de sujets précis. Il part d’une idée et développe, idées qui lui viennent en regardant un film ou en lisant un bouquin. C’est un grand fan de cinéma depuis son adolescence et plus jeune il écrivait des nouvelles dont certaines sont parues.

D’où vient cette passion pour la musique ?

Je suis issu d’une famille où la musique a toujours pris une très grande place. Il n’y avait pas une journée sans qu’un album des Beatles, Queen, Stones ou encore Led Zepp ne tourne dans le lecteur CD de mes parents. Ensuite, mon oncle Michel DENIS, professeur d’atelier du CEM m’a donné l’envie de faire de la musique. Quel plaisir de le voir partager sa musique sur scène avec Mission Impossible tout d’abord, Foumagnac et plus récemment The Crooks Society.

As tu fais partie d’un autre groupe avant S.W.A.N ?

Oui, j’ai été chanteur d’Art Totem, un groupe Havrais de Rock Français aux textes évoquant des sujets sociétaux. Ce groupe été composé de super musiciens comme, Bruno Couanon qui a un grand passé de bassiste avec les Scamps. Denis Fleitout un guitariste hors pair, guitariste des Porcs Autonomes entre autres et William Corbel qui fut batteur de Lucy Heroin.

Où avez-vous enregistré l’album ?

Nous avons enregistré à La Fabrik à Sons situé à Bolbec. Guillaume Paillotin, l’ingé son, nous a pris sous son aile. C’est une personne très compétente qui est toujours de bons conseils, de plus, c’est un homme doté d’un très grand cœur ce qui n’est pas négligeable.

Pouvez-vous nous parler un peu de La Fabrik à Sons ?

C’est une Association loi 1901 qui programme des concerts en ses murs. En Parallèle, il y a 2 studios de répétitions et une régie pour tous types d’enregistrements.

J’en profite pour remercier tout le bureau de ce lieu qui permet à bons nombres d’artistes de pouvoir pratiquer la musique dans de très bonnes conditions.

Connaissez-vous quelques groupes qui répètent comme vous la-bas ?

Il y a un bon nombre de groupes jouant à La Fabrik à Sons, je ne les connais pas tous malheureusement. Mais je peux vous citer Heyden, Empty Space ou Sinamary.

La fête de la musique est toute proche serez-vous présent sur une scène ?

Bien entendu, c’est notre fête :-), nous serons place Saint Vincent au Havre à 18 h, un super plateau organisé par l’association Rocksound LH. Nous partagerons la scène avec Mezcal, Broken Armz, et Mekanic Stairs.

Ce même jour, juste après notre passage au Havre, nous allons nous produire au cœur de la ville de Bolbec, concert organisé par la municipalité.

Avez-vous d’autres concerts prévus prochainement ?

Deux autres concerts sont prévus pour la fin Juin.

Le premier le 23 juin à 20h sur l’Esplanade du Val au grès de Bolbec accompagné du groupe Les Agités du Bocal.

Le second sera une fête au sein de La Fabrik à Sons. Tous les groupes répétant là-bas sont invités à cette soirée afin de faire de la musique ensemble. L’entrée est ouverte à tous et gratuite.

Je pense que nous amis Bolbecais auront leur dose de S.W.A.N. 🙂

Ensuite nous nous autorisons une petite pause afin de mieux repartir en Septembre.

Pour terminer pourrais-tu nous présenter 3 artistes de la région Havraise que tu apprécies ?

J’aime bien The Crooks Society, peut-être ne suis-je pas totalement objectif ceci dit, mais j’aime l’univers qu’ils se sont créés.

Heyden groupe Pop Rock de qualité et des mecs en or.

Et pour finir Mekanic Stairs que j’apprécie depuis le festival Rock’n’glingues organisé par Rocksound LH. Groupe essentiellement de reprise Rock qu’ils reprennent avec une belle énergie.

Entretien réalisé par Grégory Constantin, Juin 2018

Aimez et aidez le boulevard des artistes en un coup de pouce 

ARTICLES CONCERNANT SWAN

EVENEMENTS CONCERNANT SWAN

2018-06-20T08:27:50+00:00