Le​s 22 et 23 décembre prochain, le Conservatoire et Le Havre Chorégraphique proposent une nouvelle comédie musicale. Après le spectacle « Pour Mary Poppins », ​les deux écoles ​présentent une version d’Abbacadabra. Une comédie musicale des années 80 sur des musiques du célèbre groupe Suédois A​BBA.

A cette occasion, ​Delphine Baud a bien voulu répondre à nos questions.

Cette année, Abbacadabra est la comédie musicale de fin d’année proposée par le LHC et le ​Conservatoire Honegger, pouvez-vous nous en parler ?

Comme les années précédentes pour Mary Poppins, une belle collaboration entre ces deux écoles et la Ville du Havre nous permet​ de présenter notre travail dans les meilleures conditions qui soient, au Théâtre de l’Hôtel de Ville. C’est une joie renouvelée (*voir article de l’an dernier) car cela permet de mettre en valeur une cinquantaine de nos élèves, notre travail d’artiste-pédagogue et nos écoles respectives.

Abbacadabra, pourquoi cette faute d’orthographe dans ce mot magique ?

Tout simplement parce que c’est un jeu de mots entre « ABRACADABRA » et le nom du groupe ABBA puisque la musique de ce conte est tirée exclusivement du répertoire de ce groupe​.

 Passer de l’univers acidulé de Mary Poppins à celui plutôt Disco d’A​BBA​ est surprenant !

​Une sorte de grand écart ? 🙂 Comme vous le savez sans doute, les « musiques actuelles » sont entrées depuis un moment dans les Conservatoires sur les recommandations du Ministère, et notre CRD (*Conservatoire à Rayonnement Départemental) n’a pas échappé à la règle, c’est donc tout naturellement que de tels répertoires peuvent être proposés, c’est même aussi la raison pour laquelle une classe de Comédie Musicale a été créée il y a quelques années.
Pour revenir au spectacle de cette année, le point commun essentiel avec les productions précédentes est sans aucun doute la joie (qui, au passage, est un puissant moteur d’apprentissage et de motivation…) Un autre point commun est que les musiques choisies sont toutes ou presque des « Tubes » connus universellement. Depuis que nous travaillons sur les musiques, j’ai rencontré bon nombre de gens qui m’ont dit « connaître » telle ou telle mélodie depuis toujours sans précisément savoir que c’était ABBA (il faut dire qu’on entend encore régulièrement les chansons). Et pourtant, le groupe ne joue plus depuis plus de 30 ans…!
La nouveauté pour cette année est que tous les participants vont chanter (ce n’était pas le cas l’an dernier). Pour certains, ça sera la première fois…

Y a t’il eu un travail d’adaptation des chansons ?

​Oui bien sûr ! Il a fallu rajouter des paroles, retravailler les structures des morceaux afin qu’il puissent coller aux nécessités chorégraphiques et garder un certain rythme à l’ensemble du spectacle. Il a fallu aussi adapter les musiques du point de vue de l’orchestration, repenser le tout pour piano, basse, batterie, guitare et violon​, notre groupe de musiciens et donner une place à la Petite Chorale du Conservatoire qui participe également au projet.

Quel​s sont les musiciens qui accompagnent les enfants de la chorale ?

​Comme l’an dernier, je serai au piano, Pascale Delaveau au violon, Jean-Marie Olivier à la batterie, François Soton à la basse et nouvellement avec nous, Jérémy Lebrun à la guitare.

Comment avez-vous ​travaillé ​avec ​le LHC ?

​Main dans la main, avec beaucoup de complicité et de fluidité, c’est essentiel pour ce genre de travail. La fusion des groupes d’élèves des deux écoles s’est opérée, et nous répétons dans une très bonne ambiance de travail. Tous les participants sont hyper-motivés !

Quelle est ​la​ chanson d’A​BBA​ que vous ​préférez​​ dans la comédie musicale ?

​C’est toujours celle que je suis entrain de jouer​… c’est à dire que cela change à chaque chanson… ! 🙂 Le travail approfondi sur les musiques m’a permis de découvrir une richesse immense que je ne soupçonnais pas en commençant, tant du point de vue harmonique (*les accords employés) que rythmique, sous une apparente simplicité, bref le bonheur pour un musicien !!! Je pense que c’est pour cela que tant de chansons sont restées dans les mémoires !

Le répertoire d’A​BBA​ est immense, y a t’il des chansons qui auraient mérité selon vous d’y figurer ?

Nous en avons rajouté le plus possible car il nous a été difficile de renoncer à certaines ! En tous cas, tout ce qui est joué appartient au répertoire d’ABBA, même si parfois il y a de petites transformations, …mais…surprise !

Merci Delphine 😉

Les places du spectacle pour le 22 et 23 décembre à 19h sont disponibles dès maintenant au THV et seront en vente dans la semaine au LHC.

Il s’agit de deux intrigues qui convergent vers un même point final. La première, un type sort de taule, il a un compte à régler avec son fils qui l’a balancé à la police. La seconde, un mafieux mirobolant circule à bord d’une grosse voiture américaine avec ses sbires, il poursuit un jeune type qui possède quelque chose qu’il désire plus que tout. On peut lire le scénario de BAD GAME sur le site dédié.

Entretien réalisé par Grégory Constantin  Décembre 2017

Aimez et aidez le boulevard des artistes en un coup de pouce 

ARTICLES CONCERNANT LE LHC

EVENEMENTS CONCERNANT LE LHC

2018-03-25T03:50:32+00:00