Loading...

BERCE PAR LE VENT

DE SALIM HAMZAOUI

Une fois par mois, Le Boulevard des Artistes vous propose de découvrir un court-métrage réalisé par un artiste de la région. Jusqu’au 15 décembre, nous vous proposons « Bercé par le vent », la dernière réalisation du jeune réalisateur Salim HAMZAOUI.

Bonjour Salim, « Bercé par le vent » est votre nouvelle réalisation. Pouvez-vous nous en parler ?
« Bercé par le vent » est à la base un projet de fin d’études. Je devais écrire pendant quelques mois un scénario. Et passez devant mon professeur qui devait jouer le rôle de « producteur » en corrigeant les défauts du scénario. Après que le scénario ait été corrigé en profondeur, j’ai proposé à mon association « Futur » de le produire. Tous les membres ont accepté et nous sommes partis en tournage pendant 5 jours sans interruption.

Le thème abordé est donc celui de la danse, est-ce une discipline que vous pratiquez et qui vous inspire ?

Ce n’est pas une discipline que je pratique. Quand j’écrivais « Bercé par le vent », tout l’univers s’est mis en place sur trois axes : Le Havre, la couleur, la danse. La danse m’inspire énormément, mais je pense que c’est l’esprit de compétition de chaque sport qui m’inspire le plus.


Quels sont les comédiens et techniciens qui ont participé au tournage ? 
Les techniciens sont tous mes amis de BTS, du lycée et de l’association « Du grain à démoudre ». Les acteurs sont principalement les membres de la compagnie « La suite ». Sauf le rôle principal et celui du meilleur ami : Nathan et Tao. Ce sont toutes des personnes extrêmement impliquées. Cela motive encore plus à faire quelque chose de bien.

Quel est le parcours et l’avenir de ce court-métrage ? 
 Pour le moment, le court-métrage sera projeté à la cérémonie de clôture de la saison « Du grain à démoudre ». Et Il a été envoyé à 5 festivals.
 
As-tu un autre film en préparation ?
J’ai plusieurs autres courts-métrages en préparation, mais le plus gros est à venir. C’est un moyen-métrage déjà produit qui devrait apparaître en milieu d’année prochaine. Ca fait un an que je le travaille avec un ami Jean Monville. on a super hâte de montrer le résultat. Il s’appelle « Cogitatio ».
 
Quel en sera le scénario ?
 C’est l’histoire d’Ella, une jeune femme se réveillant seule au milieu de nul part et sans rien. Celle-ci va être recueillie par Carl et Emma qui semblent la reconnaître. Pourtant, Ella ne connaît rien de notre société…
 
Merci Salim et à bientôt pour Cogitatio !

Entretien réalisé par Grégory Constantin Gattaca Studio 11/2017

2017-11-21T17:54:31+00:00